«Top chef»: Des chefs étoilés à la diète pour rester au top

TOP CHEF Comment le jury se prépare aux orgies de dégustation sur M6?...

Florence Le Méhauté

— 

Le chef J. -F. Piège et S. Rotemberg.
Le chef J. -F. Piège et S. Rotemberg. — P. OLIVIER / M6

Pas de répit pour l'estomac. Ce lundi soir à 20h50, «Top Chef» remet le couvert avec quatorze nouveaux candidats. Et quatre jurés qui devront donc s'enquiller autant de plats fétiches. Ces pros de la dégustation ne se privent pas pour «aller jusqu'au bout des assiettes quand c'est bon», confesse Christian Constant. Thierry Marx avoue même en avoir terminé plus que la saison dernière.

«Trois semaines de régime»

Preuve que le cru 2012 s'annonce gouleyant. Pour résister, chacun sa recette: Christian Constant s'astreint à «trois semaines de régime» avant le début du tournage. Thierry Marx force sur l'eau minérale et jeûne le matin. «On a plus de sensibilité par rapport au produit ainsi, assure le pape de la cuisine moléculaire. Au XVIIe siècle, Talleyrand faisait jeûner ses cuisiniers pour qu'ils soient plus créatifs.» Avec, malgré tout, de mauvaises surprises sur la balance. «D'autant plus gênantes qu'au judo [sport qu'il pratique et enseigne], on nous pèse avant chaque entraînement.»

Jean-François Piège se contente de sa «gym» habituelle: se dépenser dans ses fourneaux. Lui considère qu' «on est plus critique quand on n'a pas faim». Pour Ghislaine Arabian, les plus traîtres ne sont pas les petits plats –«toujours équilibrés et en petite portion»– mais «les jarres de barres chocolatées qui traînent en coulisses». Dur de résister à la junk food, même pour un chef qui prône bon goût et produits de saison.

Le Web sur le gril

En plus des recettes détaillées sur le site officiel (www.topchef.fr), les fans pourront dialoguer chaque lundi soir sur Facebook et Twitter avec Alexis Braconnier, le benjamin de la saison dernière.