«RMC progresse grâce à ses vertus en matière d'info et d'opinion»

RADIO Avec 4.121.000 auditeurs quotidiens, RMC atteint 7,9% d'audience cumulée. Soit une hausse de 0,9 point d'audience en un an. Interview de Frank Lanoux, directeur général de la station...

Propos recueillis par Anne Kerloc'h

— 

Dans les locaux de la station de radio RMC.
Dans les locaux de la station de radio RMC. — JEAN-PIERRE MULLER/AFP

Sur votre communiqué, vous annoncez «RMC explose». Ça fait peur…

C’est de la com’! Donc forcément, c’est une explosion positive. Une hausse aussi importante est assez exceptionnelle, dans la mesure où il n’y a pas eu d’événements majeurs qui la justifient. On atteint un niveau digne d’une élection présidentielle.

 

 

En même temps, on y est déjà dans la campagne présidentielle!

Oui, mais les scores les plus importants ont généralement lieu pendant et après l’élection, pas avant comme ici. Nous progressons grâce aux vertus de RMC en matière d’info, de débat, d’opinion, de dialogue avec les auditeurs. Les Français sont inquiets de la crise économique, ils ont un choix important de société à faire cette année, il y a un vrai besoin d’être éclairé et de s’exprimer. L’échéance électorale et la crise économique ont créé une attente, même si nous n’avons pas eu d’événements comme l’affaire DSK ou la catastrophe de Fukushima. Au final, les radios généralistes en profitent: France Inter, France Info, Europe 1… Et à mon sens nous avons pris des auditeurs à RTL, surtout dans les régions Nord définies par Médiamétrie.

Sur Twitter, on évoque la «bourdinisation» des esprits avec la hausse de RMC…

Ah tiens, je découvre… Quand on progresse autant, ce n’est pas seulement grâce à une seule personne, même si Jean-Jacques Bourdin fait un super travail et qu’il a plus de deux millions d’auditeurs chaque jour. Notre meilleur quart d’heure moyen, c’est l’émission «Les Grandes gueules», Luis Fernandez progresse et atteint un million d’auditeurs. C’est un succès d’équipe.

Comment comptez-vous vous améliorer dans les prochains mois?
Nous avons quatre échéances majeures pour que la fraction des auditeurs de RMC qui ne nous écoutent que ponctuellement devienne plus fidèle. La présidentielle, les élections législatives, l’Euro de football, les Jeux olympiques. A l’heure où nous avons déposé trois dossiers de chaîne (CSA) pour candidater à une fréquence TNT HD, nos résultats radios sont prometteurs et attestent de la capacité de RMC à fédérer un public large.

>> Lire notre article: «Audiences radio: RTL recule, NRJ et RMC en forte progression»