«Bienvenue chez nous»: TF1 se lance dans le magazine en fin de journée

MEDIAS Pour la première fois, la chaîne diffusera à 17h30 un magazine télé, en lançant l’émission «Bienvenue chez nous»...

Charlotte Pudlowski

— 

Bienvenue chez nous, à partir du 30 janvier sur TF1
Bienvenue chez nous, à partir du 30 janvier sur TF1 — Patrick Roncen / TF1

Ça ressemble un peu à une émission de déco, un peu à une émission de voyage, un peu à une émission culinaire. Bienvenue chez nous, le nouveau programme que TF1 diffusera à partir du 30 janvier à 17h30, cumule à peu près tout ce qui fait le succès des divertissements télé, coaching ou concours confondus. Cette fois-ci, il s’agit de gites. Différents propriétaires de chambres d’hôte iront les uns chez les autres pour de courts séjours, évalueront leurs concurrents et les noteront afin que chaque semaine, l’un des propriétaires remporte le titre de meilleure chambre d’hôte.

«Les chambres d‘hôte sont un sujet très porteur, explique Sébastien Hirou, à la direction des magazines de TF1. Il y en a environ 80.000 en France, cela plaît beaucoup, et met en valeur les régions françaises. La ligne humoristique est elle aussi nouvelle, plus légère». Légère, mais jamais trop gentillette… «J’avais un peu peur que les gens se respectent trop, sourit Mathieu Hucher, directeur des magazines chez Coyote, qui produit l’émission, parce qu’ils font tous le même métier, c’est la même ‘famille’ des chambre d’hôtes. Mais non, à un moment donné, la mécanique du jeu reprend le dessus, ils cherchent tous à gagner…»

Il fallait bien ça, un programme un peu fourre-tout potentiellement destiné à n’importe quel goût, pour occuper la case de 17h30 sur TF1, jusqu’à présent occupée par des séries télé américaines. Et qui fera face, sur M6, à Un Dîner presque parfait.

«On veut voir ce que donne le magazine aujourd’hui en fin de journée sur TF1, on verra les audiences. Ça ne veut pas dire qu’on était mécontents des séries américaines, mais il y a une concurrence d’autres chaînes, pas forcément tant de séries américaines qui peuvent fonctionner à cette heure-là, on a envie d’essayer autre chose».

Cet été, un test avait été lancé avec 4 mariages pour une lune de miel, qui était diffusé à la même heure. «C’était un test pour savoir si l’on pouvait apporter ce genre de programmes. Comme ça avait plutôt bien fonctionné, on se lance».

Comme cet été, le programme magazine de TF1 sera face à Un dîner presque parfait – à la même heure sur M6. Une émission étrangement similaire, où les participants notent également leurs concurrents, sur des questions de menu, d’animation, de déco… Comme une chambre d’hôte ? «La mécanique est semblable, mais la production est différente», juge Mathieu Hucher. Reste à savoir si les audiences se différencieront aussi…