Candidatures TNT: «Le groupe Amaury a de bonnes chances avec la chaîne sport l'Equipe TV»

INTERVIEW Trente et un dossiers de candidatures se disputeront au cours des prochaines semaines les canaux des six nouvelles chaînes gratuites sur la télévision numérique terrestre (TNT) en France. Décryptage avec Arnaud Dupont, analyste médias chez Headway international...

Propos recueillis par Anne Kerloc'h

— 

Michel Boyon, président du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, le 11 mai 2011 à Paris
Michel Boyon, président du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, le 11 mai 2011 à Paris — WITT/SIPA

TF1 et M6 présentent plusieurs projets. Une manière d’augmenter ses chances?
Ces groupes devraient en toute logique obtenir une fréquence car le CSA se préoccupe beaucoup de la viabilité économique des chaînes, plus assurée quand il s’agit de groupes qui ont fait leurs preuves. Par ailleurs, ces acteurs disposent déjà d’un portefeuille diversifié de chaînes et peuvent plus facilement proposer des projets déjà structurés éditorialement plutôt que de partir de zéro. Enfin, le mouvement de concentration dans les médias favorise plutôt les groupes solides.

Les deux groupes proposent d’ailleurs une chaîne de télé-achat…
Ce n’est pas une mauvaise idée si on regarde ce qui se passe à l’étranger. Le souci c’est qu’il va être difficile pour le CSA d’en choisir une sur les deux.

Plusieurs groupes de presse (Le Nouvel Obs, le Figaro, Lagardère via Elle…) présentent des projets…
Là encore, si on regarde ce qui se fait par exemple en Allemagne où les groupes de presse écrite sont présents en télévision, c’est cohérent. Ces groupes produisent du flux d’info et disposent aujourd’hui souvent de petits studios télé mis en place pour alimenter les sites web. Lagardère a en quelque sorte raté le coche il y a des années de cela, avec la privatisation de la Une. Le groupe Amaury a de bonnes chances avec la chaîne sport l’Equipe TV.

Autres groupes qui ont déposé plusieurs projets: NextRadioTV et NRJ...
Il n’y aura selon toute hypothèse qu’une seule chaîne sport. Dans ce cas le projet de chaîne documentaire RMC Découverte ou BFM Business ont plus de chances que RMC Sport. On peut discuter de l’intérêt d’une chaîne économique HD par rapport à la qualité d’image qui privilégierait le documentaire. Mais la HD permet aussi les infographies, les animations chiffrées. Il existe des exemples bluffants. Côté NRJ, le projet de chaîne féminine Chérie HD a un potentiel.

Y a-t-il encore de la place pour de nouvelles chaînes ?
La télévision est un média de l’offre. Le public n’a besoin de rien jusqu’au jour où on lui propose quelque chose. Même s’il y a déjà une grande diversité, il y a encore des possibilités de développement. En revanche, les chaînes thématiques payantes n’ont pas un avenir très facile.

>> Lire notre article: TNT: Le CSA dévoile les 31 dossiers déposés pour les 6 nouvelles chaînes...