TNT: Le CSA dévoile les 31 dossiers déposés pour les 6 nouvelles chaînes

MEDIAS Canal+ a renoncé à tout projet, TF1 et M6 ont chacun déposé trois dossiers...

Anaëlle Grondin avec Anne Kerloc'h

— 

Une téléspectatrice choisit son programme.
Une téléspectatrice choisit son programme. — ANSOTTE/ISOPIX/SIPA

C’est officiel. Trente et un dossiers de candidatures ont été déposés pour les six nouvelles chaînes gratuites en haute définition sur la télévision numérique terrestre (TNT), a dévoilé le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) ce mercredi. Il était possible d’envoyer son projet au CSA jusqu’à mardi 17h pour ces fréquences.

«La première surprise c’est le fait qu’il n’y ait finalement pas de dossier du groupe Canal +», a commenté Philippe Bailly, président et fondateur du cabinet d’analyse médias NPA, contacté par 20 Minutes. La chaîne cryptée, filiale de Vivendi, a expliqué qu’elle se contenterait finalement de Direct 8 et Direct Star, dont le projet d'acquisition avait été annoncé à l'automne.

Lancer BFM Business est «dans la continuité de ce que fait Alain Weill» 

Parmi les autres acteurs historiques du paysage audiovisuel français, TF1 et M6 ont eux déposé trois dossiers chacun. Le premier propose HD1, une chaîne sur la fiction française, Tendances 24, une chaîne de téléachat et Stylia qui cible un public féminin. La Six, elle, a proposé une chaîne avec du cinéma et de la fiction, une chaîne de magazines (police, justice, investigation), ainsi que Boutique&Co, une chaîne de téléachat.

Chez les nouveaux entrants, NextRadioTV et NRJ ont également proposé trois dossiers chacun: RMC Sport, RMC Découverte et BFM Business pour le premier, Chérie HD (une chaîne féminine), My NRJ et Nostalgie TV (une chaîne patrimoine) pour le second. Selon Philippe Bailly, «il était logique que NextRadioTV travaille sur d’autres dossiers» que le sport, car face à la candidature de l’Equipe TV dans cette thématique, il n’est pas sûr que RMC Sport voie le jour.  Lancer BFM Business est «dans la continuité de ce que fait Alain Weill, c’est-à-dire décliner les thématiques en radio et en TV. Cela paraît plus proche de son groupe d’activité que le projet de chaîne documentaire (RMC Découverte) qu’il a également proposé», estime-t-il.

«Le groupe Amaury a de bonnes chances avec la chaîne sport l’Equipe TV»

A côté de ces candidatures, beaucoup de groupes de presse ont envoyé un dossier au CSA. «Le moins attendu est celui du Nouvel Obs/Fleurus presse, 360 Télévision, qui vise plutôt la jeunesse, j’imagine. Il y aussi le projet de chaîne météo du groupe Le Figaro et Elle TV proposé par Lagardère», a déclaré Philippe Bailly. «Si on regarde ce qui se fait par exemple en Allemagne où les groupes de presse écrite sont présents en télévision, c’est cohérent, explique Arnaud Dupont, analyste médias chez Headway international, interrogé par 20 Minutes. Ces groupes produisent du flux d’infos et disposent aujourd’hui souvent de petits studios télé mis en place pour alimenter les sites web. Lagardère a en quelque sorte raté le coche il y a des années de cela, avec la privatisation de la Une. Le groupe Amaury a de bonnes chances avec la chaîne sport l’Equipe TV.»

Le sport et l'art de vivre, «des thématiques fortes»

Le sport fait d’ailleurs partie des thématiques fortes, qui devraient être retenues par le CSA et avoir du succès auprès des téléspectateurs, pour Philippe Bailly. Le fondateur du cabinet d’analyse médias NPA, surpris par le nombre conséquent de candidatures envoyées au CSA pour les 6 chaînes de la TNT, pense également que l’art de vivre séduira. «Il faudra aussi regarder de près les dossiers fiction ou cinéma qui ont été construits par TF1 ou M6, sachant qu’ils s’appuient sur un vrai savoir faire et des droits de programmes importants», ajoute-t-il. De son côté Arnaud Dupont ne semble pas inquiet pour les deux chaînes historiques. «Ces groupes devraient en toute logique obtenir une fréquence car le CSA se préoccupe beaucoup de la viabilité économique des chaînes, plus assurée quand il s’agit de groupes qui ont fait leurs preuves. Par ailleurs, ces acteurs disposent déjà d’un portefeuille diversifié de chaînes et peuvent plus facilement proposer des projets déjà structurés éditorialement plutôt que de partir de zéro.»

La sélection des candidats se fera mi-mars, a indiqué le CSA. La délivrance des autorisations aux éditeurs, elle, interviendra avant fin mai 2012.

>> Et vous, quelles nouvelles chaînes avez-vous envie d'avoir sur la TNT? Quelles sont les thématiques qui vous plairaient le plus? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.