LCI se lance en campagne

Anne Kerloc’h

— 

L’arrivée de Lionel Jospin et Jean-Pierre Raffarin comme éditorialistes politiques sur LCI pour commenter l’actualité de la présidentielle est officiellement confirmée. C’est Jean-Pierre Raffarin qui s’y colle le premier, dès lundi prochain, dans l’émission de Michel Field. Les deux anciens premiers ministres auront même des jokers. Respectivement Elisabeth Guigou et Michèle-Alliot Marie. Tout ceci pour la gloire: «Ils ne sont pas rémunérés» a lancé Nonce Paolini, PDG du groupe TF1, à l’occasion de la conférence de presse que tenait LCI, la chaîne info du groupe TF1, jeudi matin.

Face à la concurrence des ses rivales de la TNT, I-Télé, (9% de part d’audience) et surtout BFM-TV, qui est montée cette année à 1,6% de pda, LCI, dont le CSA a refusé le passage à la TNT gratuite vit une année cruciale, en pleine présidentielle. La conférence était donc l’occasion pour le groupe TF1 de mettre en avant le potentiel de la chaîne: nouvel habillage,  campagne de publicité, soulignant sa ligne éditoriale «Mieux que savoir, comprendre». Et surtout l’élargissement du bassin d’audience par la distribution de la chaîne dans les bouquets des fournisseurs d’accès internet, Numéricâble et TV Numérique au lieu d’être réservée au seul bouquet Canalsat. Le PDG du groupe TF1 a également estimé que les recettes publicitaires pourraient augmenter de 3 à 4 millions (contre  7 à 8 millions actuellement).