«Bored to Death» et «Hung» annulés... HBO fait le point sur l'année qui arrive

MEDIAS La chaîne arrête de bonnes séries...

Charlotte Pudlowski

— 

En haut, How to make it in America, en bas, Bored to death
En haut, How to make it in America, en bas, Bored to death — 20minutes.fr

Ô rage, ô désespoir: c’est la lose sur HBO. La chaîne câblée arrête de bonnes séries, qui ne faisaient pas assez d’audience. Le public n’a pas toujours du talent.

C’en est donc fini de How to Make it in America, qui vous plongeait dans la street culture new-yorkaise, grâce à deux potes bien décidés à réussir dans le milieu de la mode. On ne verra pas l’ascension de Ben et Cam. Tant pis pour nous.

Tant pis aussi pour les fans de Hung qui diront adieu à Ray Drecker, quadra entraîneur de basket, qui met à profit son gigantesque pénis pour affronter ses dettes en devenant gigolo.

Adieu enfin à Jonathan Ames (Jason Schwartzman), écrivain de Brooklyn dépressif fraîchement divorcé, s’inspirant des romans de Raymond Chandler pour devenir détective. Mais les fans de Bored to death ont une chance: le créateur, Jonathan Ames (oui c’est le même nom que le personnage principal), invite les fans au Brooklyn Inn (qui s’apprête à réaliser son meilleur chiffre d’affaires de l’année). Boire pour oublier l’arrêt de la diffusion. 

Séchons les larmes

Côté bonnes nouvelles,  HBO a choisi de renouveller Enlightened, nommée deux fois aux Golden Globes et se lance dans quelques nouveautés. On découvrira notamment Luck (avec Dustin Hoffman),  Veep, Girls, Life’s Too Short et Angry Boys

Des adaptations de Faulkner sont aussi attendues. Le créateur de Luck (et Deadwood) David Milch, a passé un accord avec le Fonds en charge des oeuvres de l’écrivain américain, auteur de Le Bruit et la Fureur ou Absalon, Absalon!. L’accord permettra d’adapter au choix 19 romans et 125 nouvelles. De quoi voir venir…