«Rue 89» racheté par «Le Nouvel Observateur»

C.P.

— 

«Rue89 et le groupe Nouvel Observateur annoncent mercredi leur alliance»: c'est ainsi que Pierre Haski, cofondateur de Rue89, qualifie le rachat du pureplayer par Claude Perdriel, fondateur et patron du Nouvel Observateur.

«C'est un tournant important dans la courte histoire de Rue89, lancé en mai 2007 sans investisseur ni groupe de presse», qui compte «plus de deux millions de visiteurs uniques par mois (Nielsen, novembre 2011)» explique Pierre Haski dans un communiqué mis en ligne sur le site. «Tout en s'intégrant dans le groupe du Nouvel Obs, Rue89 restera un site autonome, et les fondateurs (Pierre Haski, président, Laurent Mauriac, directeur général, Pascal Riché, rédacteur en chef) continueront à en assurer la direction comme auparavant. L'indépendance éditoriale et l'autonomie de gestion sont garantis dans l'accord».

Claude Perdriel était déjà entré dans le capital de Rue 89 en juin dernier.