A Londres, Julian Assange manifeste contre la guerre en Afghanistan

C.P.

— 

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange et la militante Jemima Khan ont participé à un rassemblement samedi 8 octobre à Londres pour protester contre la guerre en Afghanistan dans laquelle sont engagés 9.500 soldats britanniques, organisé à l'occasion des dix ans du conflit.

Assigné à résidence en Grande-Bretagne, où il a fait appel de son extradition en Suède pour viol et agressions sexuelles présumés, Assange a profité du rassemblement pour exprimer son opinion des journalistes en Afghanistan, qu'il accuse d'être des «criminels de guerre».

«Quand on se rend compte que les guerres sont le résultats de mensonges, colportés auprès du public britannique, américain, de l'Europe entière, on se demande qui sont les criminels de guerre. Ce ne sont pas seulement les dirigeants, ce ne sont pas seulement les soldats, ce sont les journalistes qui sont des criminels de guerre», a-t-il déclaré.