PPDA condamné

— 

Poivre d'Arvor a annoncé qu'il comptait faire appel de la décision.
Poivre d'Arvor a annoncé qu'il comptait faire appel de la décision. — J-M. SUREAU / TF1 / SIPA

L'histoire de la liaison entre un présentateur de télévision et une jeune femme, racontée par Patrick Poivre d'Arvor en 2009 dans Fragments d'une femme perdue, se termine mal. L'ex-présentateur de TF1 a été condamné hier à verser 33 000 € à son ex-compagne Agathe Borne pour avoir porté atteinte à sa vie privée mais aussi à ses droits d'auteur. PPDA avait en effet publié quelques lettres d'amour de la jeune femme et fait un récit très détaillé de leur relation.Ingrid Gallou