Jean-Pierre Elkabbach interrompt Nicolas Canteloup en direct sur Europe 1

20minutes

— 

Jean-Pierre Elkabbach dans les studios d'Europe 1, le 2 avril 2010, à Paris.
Jean-Pierre Elkabbach dans les studios d'Europe 1, le 2 avril 2010, à Paris. — LEROUX PHILIPPE/LYDIE/SIPA

Instant insolite dans la matinale d'Europe 1 ce mardi matin. Alors que Nicolas Canteloup est en train de présenter sa revue de presse humoristique de 9h45, imitant l’entraîneur Aimé Jacquet, il plaisante: «Le pire quand on joue en Roumanie, c’est l’hôtel roumain. Le Campanile c’est le Ritz, le Carlton, voire la Mamounia !» C’est alors qu’Elkabbach fait irruption dans le studio, et déclare «J’en ai assez d’entendre parler de la Mamounia!» Dans ses sketchs, l'humoriste associe en effet très souvent Elkabbach à ce palace marocain.

«La répétition Nicolas, c’est une forme d’imagination sclérosée. Attention à l’anasognosie» -mot évoquant une personne atteinte de troubles et qui n’en a pas conscience, référence aux troubles de santé de Jacques Chirac. Nicolas Canteloup ne perd pas contenance: «Mettez-le sur le banc de touche», a-t-il ri en gardant la voix d’Aimé Jacquet. Avant que l’animatrice Julie ne calme le jeu: «C’est pas méchant Jean-Pierre. C'est rien... C'est juste pour rire.»

«Nous nous sommes bien marrés»

Contacté par 20Minutes, Jean-Pierre Elkabbach a expliqué que tout ceci n'était qu'une blague. «Il y a une grande complicité entre Nicolas et moi. Nous nous connaissons depuis très longtemps: c'est moi qui l'ai fait rentrer. Il sait depuis longtemps que je déteste la Mamounia et n’y met jamais les pieds. C’était un échange de drôleries acidulées. Dans ces temps de climat austère, heureusement, Europe sait sauvegarder la légéreté et l’humour» - de fait, c'était la ligne annoncée de la grille de rentrée. «Ce matin nous nous sommes bien marrés.»

Que ceux qui n'ont pas cru à la présence d'Elkabbach, mais à une imitation de Canteloup soient donc détrompés. Mais qu'ils se rassurent aussi: «même ma femme n'a pas cru que c'était moi», s'amuse le journaliste. 

>> Et vous, est-ce que cela vous a fait rire? Dites-le nous dans les commentaires…