Les Ch'tis à Ibiza: les héros vont vous séduire

MEDIAS W9 lance à partie de ce lundi, en quotidienne à 16h20, sa nouvelle émission «Les Ch'tis à Ibiza»...

Benjamin Chapon

— 

Capture d'écran du teaser de la série-réalité de W9 «Les Ch'tis à Ibiza».
Capture d'écran du teaser de la série-réalité de W9 «Les Ch'tis à Ibiza». — 20minutes

Ils sont neufs et on les aime déjà follement. Les Ch’tis à Ibiza, nouvelle série-réalité de W9,  suivra sur 25 épisodes les aventures de stars de la nuit du Nord en partance pour le centre de la planète Night, Ibiza. Une gogo-danseuse, un DJ, un mister Coktail, une mannequin… Le casting de l’émission était primordial et il est réussi. «Le casting était plus ciblé que pour une télé-réalité classique, explique Alexia Laroche-Joubert, productrice du programme. Ce ne sont pas des candidats mais des héros. On savait l’histoire qu’on voulait raconter mais c’est eux qui la font évoluer.»

Grâce à ce casting, le programme a pu être monté façon sitcom (avec notamment un générique très Friends): il est plus dynamique que les docu-réalité habituels en évitant notamment les résumés à répétition qui cassent le rythme. Elle emprunte cependant largement aux codes des  téléréalités à l’américaine et on pourra regretter que le montage ne laisse pas plus de place à «l’action» pure. Entre deux péripéties, on a ainsi inévitablement droit aux débriefings en studio, face caméra, des Ch’tis. Comme, après une chute: «Et là, ben,  je suis tombé.»


Un ch’ti peu d’ambition

Le naturel et la naïveté, désarmants, des héros de la série, permettent de s’attacher à ces destins très artificiels. Tirés de leur Nord chéri natal, les neuf personnages rêvent de faire leur trou à Ibiza. Dans les deux premiers épisodes, on les suit prendre l’avion, puis le bateau pour l’île espagnole. Puis s’installer dans la villa avec piscine que la production a mis à leur disposition. Une «bookeuse» sera ensuite chargée de leur trouver des petits boulots sur les plages et dans les clubs d’Ibiza afin que nos Ch’tis puissent faire leur preuve.

Ces deux premiers épisodes sont l’occasion de découvrir les personnages. Nous, on a déjà nos chouchous, prompts à lâcher de merveilleuses petites phrases. Alors, on peut se moquer ou s’émouvoir. Voici notre florilège de punchlines des deux premiers épisodes.

>> Donnez nous vos petites phrases préférées et on décernera, à la fin des 25 épisodes, la punchline la plus Ch’ti.

«Moi franchement, les meufs, c’est super facile. J’en ramène 4 ou 5 par soir. J’ai déjà passé la barre des dizaines. A Ibiza, je fais faire un gros carnage.» Jordan, 19 ans, barman.

«Dans mon métier, il faut que je sois parfaite: pas un poil de graisse.» Gaëlle, 25 ans, danseuse.

«Moi, si je me voyais bosser, j’m’embaucherais direct.» Jeoffrey, 20 ans, flair-bartender.

«Mon secret: c’est la chemise ouverte. Et comme ça, je vends du rêve.» Vincent, 20 ans, barman.

«J’ai une double vie. Je suis couvreur-charpentier dans la journée. Et le soir, je suis un clubber et je retourne la piste.» Christopher, 24 ans, charpentier/gogo-danseur.

«J’avais jamais vu un avion réel comme ça devant moi. Sauf à la télé.», Daïna, 22 ans, caissière/danseuse.

«J’aime les belles choses et ça commence par moi.» Anastasia, 20 ans, serveuse.

«Je me voyais déjà dans la Pacha en train de pomper l’eup [sic].» Céline, mannequin/vendeuse, 24 ans