radio France la joue soudée et accueillante

alice coffin

— 

Amaëlle Guiton, aux manettes du 7-9 du Mouv', animait la conférence.
Amaëlle Guiton, aux manettes du 7-9 du Mouv', animait la conférence. — C. ABRAMOWITZ / RADIO FRANCE

Dans les familles nombreuses, il faut toujours crier pour se faire entendre. Hier, pourtant, les représentants des six antennes du groupe Radio France, condamnées à se partager la même conférence de rentrée pour dévoiler leurs nouvelles grilles, étaient en mode FIP. Apaisés. Mieux, l'ambiance était au collectif et à l'élargissement de la famille.

Une émission politique commune. Dimanche prochain de 18 h 10 à 19 h, pas la peine de zapper, vous entendrez Raffarin sur France Inter, France Culture et Le Mouv'et même des extraits de ses propos sur France Info. Ces radios s'associent pour une émission hebdomadaire, « Radio France politique ». « Radio France regroupe plus de 13,5 millions d'auditeurs, a noté Jean-Luc Hees, le PDG. Si j'étais un homme ou une femme politique, il me semble que l'envergure de cette offre me ferait un petit peu saliver. »

G Des petits nouveaux. Il n'y en a pas tant que ça, mais quand même. France Inter accueille Amélie Nothomb, Alexis Lacroix, Clara Dupond-Monod et Frédéric Beigbeder dans « Les Affranchis » d'Isabelle Giordano à 11 h. Tania de Montaigne et Alexandre Héraud animeront « Ouvert la nuit » à 21 h et Stéphanie Duncan « Les femmes, toute une histoire » le dimanche à 16 h. France Culture mise, elle, sur Frédéric Taddeï le dimanche à 20 h ou Fabrice Lucchini pour cinq minutes de lecture quotidienne à 20 h. Au Mouv', arrivée de Rokhaya Diallo dans « Fresh Cultures » le samedi à 11 h. Sur France Info, pas de noms à citer car la nouveauté c'est « plus de reportages ». Et puis, preuve du collectif, c'est au « Masque et la plume » de France Inter que France Musique a piqué le nom de sa nouvelle émission : « Le casque et la plume ».