Fabien (David Mora) et Emma (Anne-Elisabeth Blateau), les petits nouveaux.
Fabien (David Mora) et Emma (Anne-Elisabeth Blateau), les petits nouveaux. — C. ROGUE / M6

Médias

Quatre gars, quatre filles

fiction Ce soir sur M6, retour de la série à succès « Scènes de ménages »

Tremble JT de TF1, tremble. En face, sur M6, en face, à 20 h 05, ils sont désormais quatre. Quatre comme le nombre, en millions, de spectateurs qui ont regardé « Scènes de ménages » un soir de mars. Quatre, comme le nombre de couples qui se chamaillent désormais. Un nouveau duo de trentenaires, jeunes parents, est venu se greffer aux autres. « On avait besoin de s'ouvrir à de nouvelles choses en termes d'inspiration et de situation, commente le producteur délégué Alain Kappauf (CALT). L'arrivée d'un bébé génère des conflits au quotidien – se lever la nuit pour donner le biberon –, des discussions de fond, qui révèlent le caractère de chacun sur la manière d'éduquer un enfant. »

Pas de couple gay ?
Dans une autre interview, le producteur suggérait que le succès de « Scènes de ménages » reposait notamment sur la « représentativité » des couples. Alors pourquoi pas un couple gay ? « C'était l'une de nos premières idées. Mais on ne voulait pas faire La Cage aux folles, poursuit Alain Kappauf. Les gays ont une vie de couple assez ordinaire. Dans la série américaine « Modern Family », leur aspérité vient du fait qu'ils ont adopté un enfant. »
Parmi les nouveautés de la saison, l'arrivée de personnages secondaires comme le Deschiens Philippe Duquesne et l'apparition de la présentatrice Karine Le Marchand dans un épisode. D'autres guest stars ? « On ne s'interdit pas de faire appel à quelqu'un de connu si la situation s'y prête, mais on n'a encore rien de prévu. »