Secret Story 5 sera-t-il moins trash?

MEDIAS L'émission de TF1 reprend le 8 juillet, mais elle a été liftée...

Charlotte Pudlowski

— 

Benjamin Castaldi sur le plateau de l'émission de télé réalité Secret story.
Benjamin Castaldi sur le plateau de l'émission de télé réalité Secret story. — LORENVU-TV/NIVIERE-TV/LEROUX-TV/SIPA

L’émission phare de TF1, qui entame cet été sa cinquième saison, détenait l’an passé le record de plaintes de téléspectateurs déposées devant le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA): 910 en 2008, 1610 en 2009... jusqu’à 1680 en 2010 pour la saison 4. Et cela en dépit de la signalétique imposée par ce même CSA, déconseillant le programme aux moins de 10 ans. Dans la Maison des Secrets, l’intimité des candidats n’en était pas un.

Des précautions à prendre

Mais depuis les douches de Julie et les embrassades impudiques d’Amélie et Senna, de l’eau a coulé sous les ponts. Le dernier programme de téléréalité d’enfermement de TF1 et Endemol, Carré Viiip, a été un échec retentissant. En partie à cause du  «déjà vu». «Des gens comme Giuseppe ou Cindy ont été choisis pour rejouer des personnages que l’on avait déjà vus. Qu’ils couchent ensemble était prévisible. TF1 a pris ses téléspectateurs pour plus stupides qu’ils ne sont», explique alors la sémiologue Virginie Spies. Il s’agit de ne pas reprendre une bimbo et un macho et de les mettre dans un lit, sous peine de sanction par l’audience. Les spectateurs de TF1 sont rompus aux coucheries faciles. Si TF1 a nié l’arrêt de la téléralité sur la chaîne, la catastrophe industrielle représentée par l’arrêt de Carré Viiip doit néanmoins imposer des précautions. Les scènes trash et les sanctions du CSA ne brisent pas nécessairement les audiences, mais les annonceurs ne veulent pas être associés à des buzzs négatifs, précise la sémiologue.

TF1 s’adoucit

La Une semble par ailleurs vouloir redorer son blason. Les programmes ont changé de direction, Jean-François Lancelier remplaçant Olivier Storch. Sa nomination a pour but un renouvellement créatif de la chaîne. Ce renouvellement pourrait passer par un assagissement des programmes.

Dans une interview au Monde du 22 juin, Nonce Paolini, PDG de TF1, expliquait d’ailleurs «que Secret Story 5 bénéficiera d'un casting assez différent des saisons précédentes. Cette édition ne sera pas du tout sulfureuse. TF1 est une chaîne respectable qui ne s'égare ni dans la pornographie ni dans les fictions aux titres et sujets racoleurs».

En parallèle, chez Endemol France, qui produit Secret Story, Florence Taubmann, pasteure de l’Église réformée de France, est entrée au comité de déontologie. La Présidente de la maison de production, Virginie Calmels, s’est dite «très honorée que Madame le Pasteur Florence Taubmann ait accepté cette mission. Nous partageons une volonté commune de défendre nos valeurs et nos convictions. Son regard et son expérience viendront incontestablement aiguiller nos réflexions et renforcer notre démarche.»

Reste à savoir s’il y aura toujours des caméras dans les douches des candidats.