«Libération»: Nicolas Demorand face à sa première grogne

20minutes.fr

— 

Les salariés de Libération se sont réunis ce mercredi midi en assemblée générale et vont soumettre au vote une motion de défiance à l’encontre de Nicolas Demorand, directeur de la rédaction du journal depuis fin janvier.

Les raisons de la grogne sont multiples. Elles concernent en particulier la survie d’Ecrans.fr, affilié à Libération et traitant de la culture numérique. Un des trois journalistes du site, dont le contrat arrive à terme jeudi, s’est vu refuser un CDI et est ainsi poussé vers la sortie. Une décision que conteste une partie du personnel du journal et qui fait peser la menace d’une fermeture ou d’une hibernation du site.

Des internautes ont mis en ligne une pétition «Ne sabordez pas Ecrans.fr», signée à l’heure actuelle par près de 350 personnes.

Les personnels de Libération protestent également contre le réaménagement possible d’une des rubriques du journal, la page «Vous», consacrée aux tendances et sujets de société.

La motion de défiance à l’encontre de Nicolas Demorand sera soumise au vote jeudi.