Jean-François Kahn arrête le journalisme

S. C.
— 

A bientôt 73 ans (il les fêtera la 12 juin prochain), Jean-François Kahn rend sa plume. Le créateur de l’hebdomadaire Marianne a pris sa décision, quelques de jours après la polémique suscitée par ses propos sur le «troussage de domestique» dans le cadre de l’affaire DSK, la semaine dernière. Un commentaire déplacé pour lequel il avait ensuite présenté ses excuses.

C’est Maurice Szafran, directeur du journal, qui a annoncé la nouvelle à sa rédaction dans un e-mail interne révélé par Le Point. Il y affirme que Jean-François Kahn publiera son dernier bloc-notes dans le prochain numéro de l'hebdomadaire, en kiosques vendredi, et mettra ensuite fin «à toute activité journalistique».

Figure de la presse française, Jean-François Kahn a créé l'hebdomadaire Marianne en 1997, hebdo dont il a été le directeur pendant 10 ans avant de céder sa place en 2007 à Maurice Szafran et dans lequel il publie son célèbre bloc-notes.