Bruno Gaston: «On n'est pas là pour faire un marathon de la chronique»

MEDIAS Interview avec le directeur des programmes d'Europe 1...

Recueilli par Anne Kerloc'h

— 

Le 6 juin, Europe 1 lance un casting de chroniqueurs, ouvert aux plus de 18 ans. Retour sur l'opération.

A France 4, comme directeur des programmes vous êtiez déjà réputé pour repérer les talents.
J'aime ça, oui. Mais c'est surtout une démarche collective qui va dans le sens d'Europe 1, une façon de travailler la complicité avec les auditeurs.

Comment va marcher ce casting ?
Ce sera simple et direct, de l'anti-« Star Ac' », tout le monde peut venir dès 18 ans. Nous aurons une journée, un studio dédié, les personnes enregistreront deux minutes et les premiers arrivés seront les premiers servis. Comme ceux qui campent à 2 h du mat' pour être bien placés. On a une grille d'été qui va être plus légère, avec des tranches larges. Des talents internes seront mis en avant, mais on tenait à l'ouvrir. On table sur trois gagnants pour chacun une chronique, sans doute hebdomadaire, cet été.

Vous n'avez pas peur d'être submergé de demandes?
Faut pas exagérer, on campe pas devant les locaux d'Europe 1 comme devant l'hôtel où loge un boy's band. Et on n'est pas là pour faire un marathon de la chronique !