Michel Zaoui : "Leur esprit de résistance est de salubrité publique"

© 2006 AFP

— 

Malgré un prix de vente souvent élevé, les cousins du Canard enchaîné sont fragiles...

Publier régulièrement des journaux de qualité coûte cher ! Or, dans certaines régions, les pouvoirs politiques ou économiques peuvent laminer une publication du jour au lendemain, en l’accablant de procès ou en la privant de publicité. Dommage, l’esprit de résistance de ces titres est de salubrité publique ! Certains refusent toute réclame, mais souffrent d’une diffusion confidentielle.

Quelles sont leurs armes ?

Veiller à la rigueur de leurs enquêtes. La satire pour la satire franchit vite la ligne jaune. Mais les titres qui s’appuient sur des infos étayées et les habillent ensuite de commentaires caustiques n’ont rien à craindre des tribunaux. En vingt ans de défense de La Feuille, j’ai essuyé dix-neuf procès : je n’en ai perdu qu’un seul. D. I.