« J'ai reçu un message très émouvant d'un garçon du Nebraska qui me disait que grâce à Kurt, il se sentait moins seul. »
« J'ai reçu un message très émouvant d'un garçon du Nebraska qui me disait que grâce à Kurt, il se sentait moins seul. » — TWENTIETH CENTURY FOX

SERIE TV

Glee: «Ils ont créé un rôle exprès pour moi»

Chris Colfer incarne l'homosexuel Kurt dans la série musicale qui arrive ce mardi soir sur M6...

Un acteur phénomène pour une série phénomène. Dans «Gle », Chris Colfer incarne Kurt, ado homo à la voix soprano, malmené par les autres. Aux Etats-Unis, sur la Fox, cette série sur une chorale de lycée enchaîne les records d'audience et squatte les charts. Pour découvrir les talentueux losers du « Glee Club », la magnifique méchante Sue Sylvester, les rengaines entêtantes et les guests, de Britney Spears à Gwyneth Paltrow, ce sera ce soir sur M6 pour les trois premiers épisodes de la saison 1, à 23 h 05 puis sur W9 en prime time. La saison 2, elle, est sur Orange Ciné Happy.

«Glee» reprend les stéréotypes de la série de lycée : la pom-pom girl, le footballeur, l'homo… Comment donner de la densité à votre rôle?
Kurt est l'un des ados qui se cherche le plus. Il a beaucoup de profondeur. J'avais auditionné pour le rôle d'Arty. Je ne convenais pas, mais ils ont créé un rôle exprès pour moi ! C'est fou de voir l'importance de mon personnage, alors qu'il n'était pas censé exister au début !

Il souffre notamment des moqueries des autres et du fait que l’homosexualité est mal acceptée. Et doit faire son coming out, dès la première saison
La scène de son coming out est formidable. Je crois que ça n’avait jamais été vu ainsi à la télé, le coming out d’un ado face à un père qui lui dit ‘je n’adore pas l’idée que tu sois gay, mais je t’aime, donc je vais devoir apprendre à l’accepter’.

Kurt est une sorte d'icône...
Je ne sais pas si c'est une icône, mais les gens nous ont mis, Kurt et moi, sur un piédestal. Les messages de fans que je reçois sont différents de ceux de mes camarades. Eux, c'est « J'adore ton personnage », moi « Kurt m'a sauvé la vie ». J'ai reçu un message très émouvant d'un garçon du Nebraska qui me disait que grâce à Kurt, il se sentait moins seul.

Ces messages influencent votre manière d’aborder le rôle?
Cela donne beaucoup d’importance à mon personnage, mais la seule mission dont je me sens investi, c’est de veiller à ce que le personnage soit traité avec respect et dignité, mais je n’ai aucun souci à me faire. Je fais complètement confiance à Ryan Murphy.

Vous identifiez-vous à Kurt ?

Plus que notre homosexualité, ce qui nous rapproche, c'est d'avoir été malmené au lycée. Mais moi, je n'aime pas la mode et ne savais pas qui était Marc Jacobs. Au lycée, j'étais un mix entre Rachel Berry et Sue Sylvester. J'étais partout, président de tous les clubs et tout le monde s'en foutait. Les gens sont des cons au lycée, il faut s'endurcir !

Comment expliquer ce succès?
Le show est très divers, tout le monde peut s'identifier. Il y a du politiquement incorrect, de la comédie, des sujets très sérieux. Surtout, la présence de la musique lui donne un aspect universel, qui peut connecter tout le monde, toutes les générations.

Record

En février, la série « Glee » a battu un record digne d'un King. Avec plus de 133 chansons quise sont retrouvées un jour dansle Billboard Hot 100 (le Top 100 américain), la BO de « Glee »a dépassé le record d'Elvis Presley et ses 108 chansons.