Maître Capello, cultivé et culte

TELEVISION L'icône cathodique est décédée mardi...

S.L.

— 

Jacques Capelovici en 1980.
Jacques Capelovici en 1980. — GUIS / TF1 / SIPA

Avec Maître Capello, c'est une certaine idée de l'orthodoxie orthographique doublée d'un goût du calembour qui s'est éteinte. «Dès ses débuts à la télé en 1970, Jacques Capelovici, a cultivé une image décalée, hors du temps, qui a contribué à son succès», assure Thierry Moreau, directeur de la rédaction de Télé 7 Jours dont il assurait encore la rédaction des mots fléchés en décembre.

Une image née aux «Jeux de 20 heures» (1976-1987), où il trônait en commandeur de la langue française, au point de devenir culte. Aujourd'hui sur les forums, un internaute en corrigeant un autre dégaine immanquablement la photo du «Maître».

Et les posts de mardi sur Twitter (avec des sons) signaient une popularité teintée d'ironie. Drucker ou Ardisson prenaient encore plaisir à l'inviter. «A 88 ans, il était très fatigué et nous avait demandé de lui trouver un successeur», précise Thierry Moreau. Ses obsèques seront célébrées lundi au cimetière du Montparnasse.