Pour accéder au site du «New York Times», il va falloir casquer

MEDIA Pour ceux qui consultent plus de 20 articles par mois, il en coûtera au moins 15 dollars mensuel...

P.B.

— 

Le siège du «New York Times», à New York.
Le siège du «New York Times», à New York. — S.STAPLETON/REUTERS

Le New York Times a enfin dévoilé les détails de son offre semi-payante pour son site. L'addition s'annonce salée. A partir du 28 mars, l'accès au nytimes.com sera gratuit pour 20 articles par mois. Ensuite, s'il veut continuer à surfer, l'utilisateur aura le choix entre plusieurs formules:

  • 15 dollars (11€) par mois pour le site + l'app smartphone
  • 20 dollars (14€) par mois pour le site + l'app tablette (le NYTimes a finalement décidé d'offrir également un achat depuis iTunes en acceptant les termes d'Apple)
  • 35 dollars (25€) par mois pour un accès total

Précision: les articles auxquels on accède depuis Google ou les réseaux sociaux ne sont pas concernés... dans la limite de cinq par jours. Ceux qui sont déjà abonnés à l'offre papier peuvent évidemment accéder à tous les contenus Web.

«Trop cher»

Le prix a surpris. «C'est un peu trop cher», estime le Nieman Journalist Lab de Harvard, surtout quand on sait que l'abonnement papier à l'année ne revient qu'à 30 dollars par mois (et même 15 dollars pour l'édition semaine lundi-vendredi). «Prennent-ils leurs désirs pour des réalités ou sont-ils juste fous», attaque le blog BoingBoing, qui prédit que la plupart des visiteurs s'arrêteront à 20 articles et iront ensuite voir ailleurs.

Reste surtout à voir comment le Times protégera ses articles. Un système trop simple de cookies se contournerait trop facilement. Mais un accès vraiment hermétique (cookies Flash/permanents) pourrait nécessiter de passer du mauvais côté de la ligne rouge aux yeux des régulateurs. Un pari osé pour la Dame grise