«Dilemme»: Endemol répond à Alexia Laroche-Joubert

C.P.

— 

Condamnée par le tribunal du commerce au nom de sa société ALJ, pour concurrence déloyale,  Alexia Laroche-Joubert s’était insurgée de cette décision, dont elle a précisé qu’elle ferait appel. Endemol réagit en précisant «que cette décision n’empêche nullement Mme Alexia Laroche--‐Joubert d'exercer son activité de producteur audiovisuel. Cette décision vient en revanche condamner l’imitation fautive par la société ALJ Productions de formats et programmes audiovisuels du Groupe Endemol».

Le conflit était né à l’issue de la production de l’émission de téléréalité Dilemme, qui ressemblait trop, selon Endemol, aux formats qu’ils avaient eux-mêmes proposés avec Secret Story, ou même Loft Story. «Par ce jugement, la société Endemol vise  non seulement à empêcher ALJ d’exercer son métier , avait estimé la société incriminée, mais également à interdire toute société de produire ce genre d’émissions et donc à constituer un monopole sur le marché de la téléréalité.»