«Le culte Mitterrand»

© 20 minutes

— 

« Le dernier des grands présidents continue de fasciner jusqu’au culte », avance Le Point, qui présente un « Mitterrand intime ». « En quatorze ans, il ne songea qu’une fois à démissionner », note l’écrivain Stéphane Denis. « Sa petite-fille avait eu un accident de voiture, il avait des difficultés conjugales ; pendant trois semaines, la France passa à deux doigts d’une présidentielle surprise. » L’hebdo s’intéresse aussi à trois cinéastes américains engagés : George Clooney, Sam Mendes et Andrew Niccol.