Laurent Ruquier pas vraiment satisfait par la suppression de «On va s'gêner»

MEDIAS Le présentateur animait l'émission sur France 4…

C.P.

— 

Laurent Ruquier à Paris, lors du lancement de l'operation «Coeur de Vie», le 22 septembre 2010.
Laurent Ruquier à Paris, lors du lancement de l'operation «Coeur de Vie», le 22 septembre 2010. — LORENVU / SIPA

Rémy Pflimlin, patron de France Télévisions, avait annoncé que les animateurs devraient passer au non-cumul, pour renforcer l’identité des différentes chaînes du groupe. Laurent Ruquier en a fait les frais. 

«J’ai appris par la société de production d’ On va s’gêner que mon émission s’arrêtait, a-t-il expliqué au Parisien. La direction de France Télévisions aurait au moins pu m’appeler! Il serait indécent que je me plaigne car je suis déjà très présent sur France 2. Mais je ne comprends pas qu’on supprime sur France 4 l’émission qui rassemble le plus de téléspectateurs à 20h35, sauf si la règle s’applique à tous de la même façon. Or, Taratata continue. Il semble donc qu’il y ait deux poids, deux mesures.» Ce que France Télé dément, soulignant que l’application du non-cumul sera progressive.