« pas de temps pour ma serviette de plage »

— 

Miss France 2010, Malika Menard.
Miss France 2010, Malika Menard. — WARRIN-TV / SIPA

La Miss France 2010, Malika Menard, rendra demain sa couronne. Elle revient sur son année.

Qu'est-ce que cette année

a changé pour vous ?
Je suis moins timide ! Et j'ai pris mon indépendance. Il y a un an, j'habitais encore avec ma mère et mon frère. J'ai pu voyager, par exemple pour le concours de Miss Univers. Mon grand-père m'a offert une serviette de plage en croyant que j'aurais le temps de m'en servir… Ce n'était pas le cas !
Pas un seul mauvais souvenir ?
Je suis en fin de règne, donc j'idéalise tout… Il y a des moments moins amusants que d'autres. Quand on inaugure un salon de la quincaillerie à Rouen… on se demande ce qu'on fait là ! Mais les gens sont très chaleureux, donc on passe de bons moments. Et puis il y a cinq personnes qui font en permanence en sorte que tout aille bien.
Vous voulez toujours

travailler en presse locale ?
Je reste à Paris pour l'instant, parce que c'est ici qu'il y a le plus d'opportunités. J'adore toujours écrire. L'idée de construire un sujet télé de A à Z m'intéresse aussi. Mais je n'ai pas de projet concret, au-delà d'un voyage en Martinique la semaine prochaine, avec mon meilleur ami. Recueilli par C. P.