Pauvres Amers des ministères

— 

SOS détresse politique, bonsoir. Alors que tous les esprits sont mobilisés par le divorce d'Eva et de Tony, d'autres causes humanitaires sont négligées. On recherche d'urgence des bénévoles pour soigner les hématomes à l'âme des ministres abandonnés. Elus déchus, jetés sur le parvis de l'Elysée, débarqués comme des vulgaires salariés lors d'un plan social. Comment ne pas avoir le cœur compacté de tristesse devant une Rama Yade sortant d'un fast-food de quartier (spécialité de pizzas et de crêpes) ? Pour un Eric Woerth allant seul acheter son pain en jogging ? SOS détresse politique compte sur vous. Merci.