France Inter: Gérald Dahan remercié

RADIO Son contrat n'a pas été renouvelé...

O.R. avec AFP

— 

Gérald Dahan à Paris au théâtre du gymnase, le 8 mars 2007
Gérald Dahan à Paris au théâtre du gymnase, le 8 mars 2007 — LYDIE/SIPA

Le contrat de l'humoriste Gérald Dahan, qui tenait une chronique dans la matinale de France Inter depuis septembre, n'a pas été renouvelé car il arrivait à échéance, a annoncé vendredi la direction de la radio.

Selon Libération.fr, qui annonce l'information, Philippe Val, le directeur de la station, aurait expliqué à l'humoriste «qu'il n'avait réussi à trouver un ton». Gérald Dahan n'est pas de cet avis. Il explique au site du quotidien que pour lui «ça fait suite à sa chronique face à Michèle Alliot-Marie», datant de la veille.

Gérald Dahan avait été choisi à la rentrée avec Raphaël Mezrahi et François Morel pour clore la matinale de la radio chaque jour en alternance à 8h55. Raphaël Mezrahi avait décidé mi-septembre, «d'un commun accord» avec la direction, d'arrêter sa chronique.

MAM visiblement agacée

Dans sa chronique de jeudi, assis à côté de Michèle Alliot-Marie visiblement agacée, selon une vidéo mise en ligne, l'humoriste avait déclaré: «En même temps, ce ne doit pas être facile d'être ministre de la Justice sous Sarkozy: je mets les crocs de boucher pour y pendre Villepin, étouffer l'affaire Woerth pour protéger l'UMP, organiser les arrangements avec Delanoë pour sauver le soldat Chirac. Votre quotidien ce n'est pas la Justice, c'est Le Parrain N.4».

Gérald Dahan a été reçu ce vendredi par Philippe Val qui lui a signifié la non reconduction de son contrat. Ce rendez-vous était prévu de longue date, dit-on à France Inter, où l'on juge que l'imitateur ne correspondait pas à l'esprit de la station.

La direction de France Inter précise avoir décidé de confier les chroniques de 8H55 à Sophia Aram les lundis et mercredis, et à Ben, les mardis et jeudis, François Morel continuant la sienne le vendredi.