«Addicts», une série pensée au plus près du Web

CULTURE Co-écrite et réalisée par l'écrivain Vincent Ravalec, la série donne le pouvoir aux internautes...

Sandrine Cochard

— 

© Philippe Brault/Agence VU

Une série, plusieurs histoires et mille façons de la regarder. Avec «Addicts» (lire l'encadré), Arte propose une série originale au récit éclaté, bien loin des traditionnelles fictions linéaires, spécialement conçu pour le Web. «Il y a plusieurs façons d'entrer dans la série, explique Joël Ronez, responsable du pôle Web chez Arte. On peut décider de ne regarder que les séquences centrées sur un personnage, zapper d'un personnage à l'autre ou suivre les séquences dans l'ordre chronologique. Cela permet à l'internaute de construire lui-même l'histoire.»


Addicts, la bande-annonce
envoyé par Addicts. - Découvrez plus de vidéos créatives.

Façon puzzle

Il lui faudra pour cela naviguer sans se perdre entre les 80 séquences vidéo qui composent les 16 épisodes de la série (5 par épisode). Arte.tv les mettra en ligne dès le 15 novembre à raison de trois épisodes par semaine (lundi, mercredi et vendredi). A terme, plus de 100 séquences de quelques minutes seront disponibles sur le site, façon puzzle. Un projet ambitieux, doté d'1,2 million d'euros de budget, qui pourrait connaître une saison de plus si les objectifs d'audience, notamment -«2 millions de visionnages», selon Joël Ronez-, sont atteints.

Et pour «explorer toutes les possibilités du Web» comme le revendique Arte, la chaîne a confié à l'agence bordelaise Websiteburo le soin de créer les «empreintes numériques» des personnages, entre pages Facebook personnalisées, témoignages laissés sur des forums ou encore site d'une voyante monté de toutes pièces. Une façon de donner corps à l'histoire avant même sa diffusion. L'épisode final -la conférence de presse du procureur chargé de l'enquête sur la disparition d'un enfant- se veut également interactif, puisque les internautes seront invités à y participer en posant leurs propres questions, auxquelles «le procureur répondra en direct», promet l'équipe.

Participatif

Autre originalité d'«Addicts», son atelier d'écriture. Les jeunes amateurs qui jouent dans la série sont aussi co-scénaristes du projet, dont l'idée originale est signée de deux jeunes du quartier des Aubiers à Bordeaux, où se déroule l'action. «C'est un projet collectif qui n'aurait pu exister sans les comédiens», insiste l'écrivain Vincent Ravalec, qui a co-écrit et réalisé «Addicts». Et sans leur naturel épatant, qui fait (presque) oublier leur interprétation parfois hésitante.

PITCH

A peine sorti de prison, Saad (Cédric Seraline) pense déjà à son prochain casse: le braquage d'un convoi de fonds. Ses amis Damien (Renaud Lefevre), Thalya (Nouhra Boulsennane) et Djibril (Sekou M'Ballo) le suivront-ils? Quelles conséquences aura ce casse sur leur vie? Et quel est le lien avec la mystérieuse disparition d'un enfant qui ouvre la série? Autant de questions auxquelles il revient à l'internaute de trouver les réponses.