Mise en demeure du CSA à France 2 après les propos racistes de J-P Guerlain

MEDIA La chaîne avait invité l'héritier de Guerlain le 15 octobre...

— 

Capture d'écran de Jean-Paul Guerlain lors de son passage sur France 2, le 15 octobre 2010
Capture d'écran de Jean-Paul Guerlain lors de son passage sur France 2, le 15 octobre 2010 — 20minutes.fr

Le Conseil supérieur de l'Audiovisuel (CSA) a adressé mardi une mise en demeure à France 2 pour «non-maîtrise de son antenne» après les propos racistes sur «les nègres» tenus par l'ancien parfumeur Jean-Paul Guerlain la semaine dernière. «Pour une fois, je me suis mis à travailler comme un nègre. Je ne sais pas si les nègres ont toujours tellement travaillé, mais enfin...» avait déclaré l'héritier de la marque sur France 2, où il était invité. La journaliste, Elise Lucet, n'avait pas réagi.

 

La mise en demeure, adressée au groupe France Télévision pour France 2, est le troisième niveau de réprimande du CSA, qui peut adresser d'abord une simple lettre, puis une mise en garde et enfin une mise en demeure.

Dans le cas où une deuxième mise en demeure pour le même manquement est adressée à une chaîne, une procédure de sanction est alors engagée. Les sanctions peuvent aller d'une simple amende à une suspension de l'autorisation d'émettre de la chaîne.

Excuses

Jean-Paul Guerlain, avait ensuite présenté ses excuses «à tous ceux qui ont pu être blessés par les propos choquants que j'ai tenus», dans un e-mail transmis à l'AFP.

Il avait ajouté: «mes paroles ne reflètent en aucun cas ma pensée profonde, mais relèvent d'un dérapage hors de propos que je regrette vivement»

Ces propos ont déclenché, outre la mise en demeure du CSA, une lettre ouverte de la part d'Audrey Pulvar, animatrice de la Matinale de France Inter, et le boycott de la marque de la part d'un collectif improvisé.

>> En raison de débordements fréquents sur ce sujet, nous sommes contraints de le fermer aux commentaires. Merci de votre compréhension.