Des associations lancent un boycottage de Guerlain

MEDIAS Il fait suite aux propos racistes tenus par l'héritier de la marque et créateur de parfums Jean-Paul Guerlain...

C.P.

— 

La boutique Guerlain sur les Champs-Elysées à Paris, le 25 septembre 2010
La boutique Guerlain sur les Champs-Elysées à Paris, le 25 septembre 2010 — AFP / THOMAS COEX

«Pour une fois, je me suis mis à travailler comme un nègre. Je ne sais pas si les nègres ont toujours tellement travaillé, mais enfin...» Ces propos racistes tenus sur un plateau télévisé, sur France 2, vendredi, ont déclenché la création d’un collectif de boycottage de Guerlain.

 «Les Indivisibles», (qui militent pour la déconstruction des préjugés ethno-raciaux) et d’autres groupes comme «Pluricitoyen» ont monté le collectif Boycottez Guerlain.

«C'est (…) suite à l'indignation générale et au refus du Groupe LVMH de s'exprimer, malgré les diverses lettres et demandes, qu'un boycott international est lancé sur les produits de la marque Guerlain» annoncent-ils dans un communiqué. «Si Jean-Paul Guerlain n’est plus salarié de LVMH, il n’en reste pas moins l’un de ses représentants et l’héritier de la marque. C’est d’ailleurs pour parler des parfums qu’il a créés en tant qu’employé de Guerlain qu’il était l’invité de France 2».

Action

Une action «silencieuse» aura donc lieu le samedi 23 octobre 2010 à 15h au 68 avenue des Champs Élysées, invitant toutes personnes détentrices de produits de la marque Guerlain, à les rapporter en face du magasin en signe de protestation. Toute autre personne non détentrice de produits de la marque est aussi la bienvenue…

Les propos de Jean-Paul Guerlain avaient déclenché peu de réactions de personnalités, mais la ministre des Finances Christine Lagarde s’était indignée, et Audrey Pulvar, animatrice de la Matinale de France Inter, avait publié une lettre ouverte sur le site de l’émission.