Geneviève de Fontenay: «IDF1 nous a proposé de diffuser notre concours»

MEDIAS L'émission sera diffusée le lendemain de celle d'Endemol sur TF1...

C.P.

— 

Geneviève de Fontenay, directrice du comité national «Geneviève de Fontenay» sur la scène de son propre concours Miss France à Bergerac, le 16 octobre 2010.
Geneviève de Fontenay, directrice du comité national «Geneviève de Fontenay» sur la scène de son propre concours Miss France à Bergerac, le 16 octobre 2010. — AFP / P. ANDRIEU

Geneviève de Fontenay a finalement trouvé une chaîne pour diffuser son concours parallèle de Miss France. Tandis que celui d'Endemol se maintient sur TF1, le sien sera... sur IDF1.

«C'est Jean-Pierre Azoulay, le patron de la chaîne, qui me l'a proposé, précise Geneviève de Fontenay à 20minutes.fr. Il m'a dit que ça l'intéressait, donc je me suis dit pourquoi pas. Mais je n'avais pas besoin d'une chaîne précise, il y aura toutes les télés du monde, de Belgique, de Suisse, d'Afrique.» 

Miss France versus Miss France 

La rupture Endemol/Geneviève de Fontenay, c'était en février dernier, après plusieurs désaccords, et surtout après la participation de Kelly Bochenko, ex-miss Paris destituée par Geneviève de Fontenay pour photos érotiques, à «la Ferme Célébrités» (produite par Endemol). Depuis, Geneviève organise son concours dans son coin.

Mais TF1 (et son audimat) préserve le concours d'Endemol.

Il était question que les deux compétitions se déroulent le même jour, le 4 décembre. TF1 se gaussait d'avance du peu d'audience que ferait sa concurrente - qui n'avait pas même, alors, de chaîne pour la diffuser en France. Mais la présidente chapeautée a décidé de tenir son concours le lendemain, le 5.

«C'est exprès le lendemain, pour ne pas qu'on me dise que je fais de la concurrence, et pour qu'on ne m'accuse pas des éventuelles pertes d'audience d'Endemol.»

De toute façon, Geneviève ne s'en fait pas. «A voir le déroulement des élections régionales, l'opinion est derrière moi. Quand je vais en province, les gens se lèvent et crient "Geneviève"! Les jeunes me disent qu'ils m'adorent. Je n'ai aucune raison de me faire du soucis.»