Feuille à feuille, petit lecteur grandit au quotidien de l'info

— 

Le rédacteur en chef, François Dufour.
Le rédacteur en chef, François Dufour. — V. CAPMAN / SIPA

La vie d'une rédaction comporte parfois des aspects financiers inédits. Le budget Choco BN du groupe Play Bac, par exemple, qui fête ses 25 ans aujourd'hui. « Enorme », plaisante François Dufour, rédacteur en chef de Play Bac Presse qui édite pour les enfants Le Petit Quotidien (diffusion 65 000 exemplaires), Mon Quotidien (55 000), L'Actu (30 000), les hebdos My Weekly et l'Actu Eco. Un engagement biscuité qui s'explique par le fait qu'entre les rédacteurs en chef d'un jour et les ateliers journalisme ,« 5 000 enfants passent chaque année à la rédaction », calcule François Dufour.
Ryotaro Kojima, étudiant âgé aujour­d'hui de 18 ans, fut il y a sept ans un de ces red chef juniors d'un jour. « L'ambiance était très sympa, on choisissait nos sujets. » Il se souvient « de textes très accessibles… Après au lycée, je suis passé aux quotidiens gratuits, notamment 20 Minutes où j'ai retrouvé finalement l'esprit de Mon Quotidien. Des articles courts, aisés à lire. Mais j'ai gardé toute ma collection ! La page avec les infographies m'était très utile pour les exposés. Ça pourra servir à mes petits frères ! » Selon Dufour, « 99 % des lecteurs gardent les numéros ». Et le groupe continue à miser sur l'imprimé. « On verra si la lecture sur iPad prend chez les jeunes, mais pour l'instant, les parents cherchent à limiter le temps que les enfants passent sur leur écran. » La collec 100 % papier a de l'avenir.Anne Kerloc'h