« On mise sur l'échange d'idées »

recueilli par anne kerloch

— 

Le réalisateur François Velle.
Le réalisateur François Velle. — G. GAYNE / TWENTIETH CENTURY FOX FILM CORPO

Le rapport entre « Le Tuteur » avec Roland Magdane et « Bones » avec Emily Deschanel diffusée sur M6 ? Le réalisateur, François Velle, premier Français à tourner un épisode de la série américaine sur l'experte en crâne et cubitus. Le résultat est à découvrir ce soir à 20 h 40.

Comment vous êtes-vous retrouvé

à travailler sur la série « Bones » ?
J'avais sorti un film aux Etats-Unis, The Narrows. Ma productrice était amie avec le producteur de « Bones ». Il est venu voir le film et m'a proposé de tourner un épisode. Evidemment, j'ai dit oui ! Sans être un accro de la série, j'aimais beaucoup l'alchimie entre l'enquêteur Booth et l'experte Bones, les B & B.

S'insérer dans une série

déjà installée, c'est difficile ?
J'ai fait du « shadowing » (suivre comme une ombre) avec un metteur en scène formidable, Dwight Little. Il a accepté d'avoir le « frenchie » sur son épaule durant tout un tournage d'épisode.
Que pensez-vous du processus créatif des séries américaines ?
L'équipe m'avait prévenu : « Si t'es d'accord avec nous sur tout, on va vite s'énerver ! » On mise sur l'échange d'idées, le collectif, la confrontation. Il y a aussi les réunions propres au scénario, dont le « tone meeting », à la fin. Très importante, elle donne le ton des scènes : celle-ci tourner à 100 % dans les sentiments, celle-là avec humour.
Quel souvenir

gardez-vous du tournage ?
C'était la première fois qu'il y avait de la nudité dans « Bones », avec la danse des sorcières. Je me suis dit : « OK, c'est pour ça qu'on voulait un Français ! » (rires). Je me suis amusé à faire venir Wade Williams de « Prison Break » pour jouer un shérif. Le fait que je ne sois pas américain a cassé les automatismes des acteurs, ils prenaient plus de temps pour m'écouter. David Boreanaz (Booth) est assez bluffant, un instinctif. Dès la deuxième prise, c'est bon. J'y retourne en février pour un deuxième épisode !

sorcières

« Le Cercle de Moonwick », tourné par François Velle, fait référence à l'histoire des sorcières de Salem. Deux squelettes de femmes sont retrouvés dans les décombres d'une maison incendiée.