Le téléfilm de Lorie fait polémique

MEDIAS «Un mari de trop», diffusé ce soir sur TF1, est accusé de plagiat...

C.P.

— 

Lorie avait tout fait pour que la diffusion de son téléfilm lundi soir sur TF1 se déroule bien: des interviews en-voulez-vous-en-voilà, des déballages sur son nouvel amour avec son partenaire sur le tournage, Philippe Bas, des photos dénudées dans Paris Match… Peine perdue.

C’est de l’éventuel plagiat du film qu’il s’agit. Un mari de trop ressemblerait de façon étonnante à Fashion Victim, sorti en 2002 et mettant en scène Reese Witherspoon, Patrick Dempsey et Josh Lucas.

Dans leurs films respectifs, Lorie et Reese jouent deux femmes brillantes, évoluant dans l’univers de la mode et prêtes à épouser un fils de bonne famille. Même cas de conscience au moment du mariage, même nécessité de retourner dans son patelin natal.

«Une histoire originale»

Pourtant, TF1 juge la polémique totalement injustifiée. «Un mari de trop est une histoire originale, signée Joyce Bunuel, réalisatrice à succès déjà connue pour Clem, d’après une idée lancée par le propre manager de Lorie, Frédéric Delliaux.» Exemple cocasse que celui de Clem: le film avait justement été taxé de plagiat par certains spectateurs, qui y voyaient la pâle copie du film américain indépendant Juno (qui avait projeté Ellen Page en pleine lumière). L’histoire de Clem, comme celle de Juno, était celle d’une jeune ado apprenant qu'elle est enceinte et devant gérer la situation, mais dans les détails de nombreuses différences.
 
Reste que si une histoire peut être «originale» au sens juridique, elle peut toujours décevoir les spectateurs pour... son manque d'originalité.