Les « Hero Corp » ont des super-groupies

Alice coffin

— 

Fans lors d'un Pinage Event. Pour se consoler, reste la 2e saison qui vient de sortir en DVD.
Fans lors d'un Pinage Event. Pour se consoler, reste la 2e saison qui vient de sortir en DVD. — JULFOU / KLOUGPROD.FREE.FR

Pinaaaage ! C'est un cri venu du tréfonds du PAF, lancé pour essayer de convaincre la chaîne Comédie ! de lancer une troisième saison d' «Hero Corp ». « Hero Corp », la série loufoque, signée Simon Astier, dont les super héros s'écharpent dans un coin paumé de Lozère avant de filer dans des montagnes tout aussi reculées.
Ses fans usent pour la première fois en France de méthodes à l'américaine (lire-contre). Pétition, groupe Facebook, envoi de cartes postales et des « Pinage events », du nom d'une expression culte de la série (« A l'attaque » en herocorpien courant), qui ont lieu dans plusieurs villes de France.

Pour un Pinage réussi
Les consignes sont à lire sur le site herocorpfrance.com : 1) Les participants seront parmi les passants. 2) Une voix off : « Il paraît que t'aimes pas HERO CORP ! » 3) Les participants se figent à la façon de Doug lorsqu'il entend un mensonge. 4) Au bout de trente secondes, nouveau coup de sifflet, les participants reprennent vie et crient « Pii­iinn­nnnaaaaaaagggggeeeee ! On veut une saison 3 d'HERO CORP ! »
« On cherche des trucs rigolos, décrypte Antoine Cardon, un des coordinateurs de la campagne, même si c'est aussi sérieux. On veut sauver la série ». Une mobilisation « très émouvante, dixit Simon Astier. Ce n'est pas un hasard si cela arrive avec une série sans concession, le public qui aime est à fond. » Mais il n'est pas sûr que cela suffise. « Je regarde ça de près, note Franck Appietto, directeur de Comédie !. Mais où étaient tous ces fans pendant la diffusion de la deuxième saison qui n'a pas fait de bonnes audiences ? » Allez, super héros, y'a encore un peu de boulot.