Ciel! Ils ont encore twitté les programmes télé!

MEDIA Médiamétrie a dévoilé mercredi les tendances de la télévision dans le monde...

Anne Kerloc'h

— 

Les chaînes veulent séduire les jeunes.
Les chaînes veulent séduire les jeunes. — SIERAKOWSKI / ISOPRESS / SIPA

Non, Internet ne se livre pas à d'affreux détournements de téléspectateurs. Selon l'étude de Médiamétrie « La TV dans le monde en 2010, toujours plus “Net” », ce pourrait même être l'inverse.

« Face à Internet, la télévision s'est ressaisie, renouvelée dans sa forme et ses techniques », souligne Jacques Braun, vice-président d'Eurodata-TV Worldwide. Pour la Coupe du monde, TF1 s'est ainsi offert un dispositif multimédia conséquent dont un site dédié. La chaîne NBC aux Etats-Unis a fait de même pour les JO de Vancouver, avec un « twitter tracker » pour visualiser les actualités sur les JO circulant sur le site twitter. NBC qui vient aussi de lancer un « Twittersode » de sa nouvelle série « Community ». Soit un épisode préliminaire, raconté par des tweets (messages) fictifs des personnages.

« En plus de voir leurs programmes commentés sur Twitter en live par le public, les chaînes inventent des nouveaux modes narratifs qui créent du buzz et un intérêt pour les émissions avant leur diffusion », souligne Amandine Cassi, directrice des études. Autre avantage : aller chercher le jeune qui s'est détourné du poste pour l'ordinateur. En 2010, la durée d'écoute des 15-24 ans, plus faible que la moyenne, a ainsi augmenté dans la plupart des pays européens : + 4 minutes en France, + 6 minutes en Allemagne et + 12 minutes en Grande-Bretagne!