Rachat du Parisien par Serge Dassault: «une dramatique concentration de titres»

AFP

— 

Le syndicat SNJ-CGT a estimé mercredi que le rachat du Parisien-Aujourd'hui en France par Serge Dassault, sénateur UMP et propriétaire du Figaro, constituerait une «nouvelle et dramatique concentration de titres de la presse écrite au profit des amis» de Nicolas Sarkozy.
En dehors de Serge Dassault, d'autres candidats sont en lice pour racheter le titre, notamment Vincent Bolloré et le fonds Fondations Capital. Mais pour le SNJ-CGT, «tout laisse supposer aujourd'hui que le sénateur UMP Serge Dassault proche de Nicolas Sarkozy est l'un des candidats les plus en vue au rachat de ce titre».
Le syndicat FO du Parisien-Aujourd'hui s'était également inquiété d'un rachat éventuel par Serge Dassault, ainsi que des politiques (PS et Villepinistes).