Le possible rachat du Parisien-Aujourd'hui en France par le groupe Dassault inquiète

avec AFP

— 

«Les journalistes, déjà inquiets des conséquences d'une vente sur leurs emplois, craignent aujourd'hui pour l'indépendance rédactionnelle de nos titres», écrit le syndicat FO du Parisien-Aujourd'hui en France, à propos du possible rachat du quotidien par Serge Dassault. Selon le syndicat, la candidature du groupe du sénateur UMP et propriétaire du Figaro «n'est pas plus rassurante, ce groupe disposant déjà d'un certain nombre de services travaillant sur la presse, une imprimerie moderne à Tremblay-en-France, une régie publicitaire, des services administratifs». D'autres candidats sont sur les rangs, notamment Fondations Capital et Vincent Bolloré, mais c'est la candidature de Serge Dassault qui soulève le plus de réticences.