Didier Porte sera invité régulier au «Fou du roi»

MEDIAS L'humoriste, remercié sans ménagement de France Inter le 23 juin, continuera de parler à l'antenne...

C. Co., avec AFP

— 

BALTEL/SIPA

L'humoriste Didier Porte, remercié sans ménagement par France Inter le 23 juin, en même temps que Stéphane Guillon, «n'est pas interdit d'antenne dans “Le Fou du Roi” et sera régulièrement mon invité», a indiqué lundi à l'AFP Stéphane Bern, confirmant une information du Parisien.

Invité régulier

S’il n’y participera plus en tant que chroniqueur, il continuera d’y participer de temps en temps, en tant que simple invité. «Il n'y a aucune raison que je ne l'invite pas. Il va sortir un livre. Je l'inviterai pour cela, mais aussi en fonction de l'actualité», a ajouté Stéphane Bern. Ce qui peut laisser penser que l’humoriste va continuer de venir régulièrement, même en tant qu’invité. Le 23 juin, l’animateur et producteur du «Fou du roi» avait exprimé publiquement son désaccord avec le licenciement de Didier Porte.

«On m'a dit qu'il faut que je continue à être insolent et irrévérencieux. Je serai dans ma ligne du conduite», a souligné Stéphane Bern.

Peu avant d'être remercié, Didier Porte avait reçu un avertissement de la direction de France Inter à la suite de sa chronique du 20 mai dernier, dans laquelle il mettait en scène l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin insultant le chef de l'Etat.

Le 23 juin, Didier Porte avait été licencié de France Inter, ni sa chronique matinale, ni celle de l'émission du «Fou du Roi» n'ayant été renouvelées sur décision de Philippe Val, directeur d'antenne de la radio publique. Près d'un millier d'auditeurs manifestaient contre cette suppression devant le siège de Radio France, le 1er juillet.