France Inter, c'est un peu comme l'équipe de France

MEDIAS C'est la comparaison qu'a faite François Morel dans sa chronique de ce matin...

C.P.

— 

François Morel à France Inter, 25 juin 2010
François Morel à France Inter, 25 juin 2010 — DR

C’est le temps des dernières chroniques sur France Inter. L’humoriste François Morel a fait la sienne ce matin à 7h53, après le limogeage mercredi de ses deux collègues de cette case d'humour, par le président Jean-Luc Hees. François Morel a comparé «l'ambiance de merde» qui règne à la station à celle de l'équipe de France.
 

«’Je ne suis pas Domenech’, a dit Jean-Luc Hess. Méfie-toi, Jean-Luc, tu n'es n'en n'est pas si loin». Et l'avisant: «Le mépris n'est jamais une bonne méthode de gouvernance».
 
Il a fustigé l'«arrogance» de Jean-Luc Hees vis-à-vis de Stéphane Bern, qui a apporté publiquement son soutien à Didier Porte. Selon lui, l'attitude de Jean-Luc Hees, qui a «balayé» la réaction «plutôt digne» de Stéphane Bern, «n'est pas sans rappeler celle du patron des Bleus».

«Quel bordel, mes amis! quel bordel!» a souligné l'humoriste. «Je suis triste de constater que l'ambiance de merde qui sévit à France Inter n'est pas sans rappeler celle qui a existé au sein de l'équipe de France et a conduit à sa perte».