La série policière quadrille le PAF américain

TENDANCES Les studios audiovisuels ont présenté leurs pilotes aux Screenings de Los Angeles...

Anne Kerloc'h

— 

Les shows policiers comme «Cold Case» inspirent de nombreuses nouvelles séries.
Les shows policiers comme «Cold Case» inspirent de nombreuses nouvelles séries. — WARNER

Attention, les flics débarquent en force, flanqués d'avocats et d'ados à problèmes. Fin mai, les studios américains ont présenté leurs pilotes de séries à Los Angeles. Sans préjuger de celles qui seront retenues pour les écrans français, trois spécialistes – Sophie Leveaux, ­directrice artistique des acquisitions de TF1, Christine Bouillet, directrice adjointe de programmation de M6, et Aline Marrache-Tesseraud, responsable des acquisitions fictions étrangères de Canal + – nous ­livrent leurs impressions sur les tendances du moment.

Le bon flic, l'avocat, le truand

Interrogatoires et chasse au vilain,  il y a un retour des formats classiques, des policiers, des séries juridiques comme “The Whole Truth” [ABC], “The Defenders” [CBS]», note Christine Bouillet. Aline Marrache-Tesseraud remarque elle aussi la quantité «de “cops shows”, influencés par les séries marquantes des dernières années: “The Wire”, “NYPD Blue” ou “Cold Case”».

En quête de valeurs sûres, les studios privilégient «le 42 minutes, les épisodes bouclés plus que feuilletonnants et les grands noms: J.J. Abrams, le créateur de “Lost” ou Jerry Bruckheimer, producteur des “Experts”», détaille Sophie Leveaux. Le premier a signé «Undercovers» (NBC) sur un couple d'agents, et le second produit «Chase» (NBC), où une équipe traque les criminels en fuite. En revanche, c'est encéphalogramme plat pour les séries médicales, là où 2009 avait vu arriver les infirmières, de «Nurse Jackie» à «Mercy».

>> Tout ce qu'il faut savoir sur l'actu des séries, c'est sur Previously on

Côté humour, le couple est «exploré sous toutes ses coutures, comme dans “Friends with Benefit” [NBC] sur des amis qui sont plus que des amis», raconte Christine Bouillet. Avec « de très bonnes comédies tendres, ainsi “Mike & Molly” [CBS] sur un couple qui se rencontre dans un groupe de mangeurs anomymes », note Sophie Leveaux. Le thème du poids inspire aussi «Huge» (ABC) et ses ados obèses.

Au-delà du couple, c'est la famille qui triomphe. Une famille «abordée sans détours, dans ses difficultés, mais toujours pleine ­d'espoir, souligne Aline Marrache-Tesseraud. Un retour aux valeurs fonda­mentales abordé avec spontanéité, émotion, et humour, comme dans “Raising Ho­pe” (Fox).» Ou dans «Shameless» (Showtime), remake US de la famille fauchée des faubourgs de Manchester. Chômage et délire compris.

Conspiration

La série qui fait parler a le goût du secret. « The Event », un thriller politique de la chaîne NBC, tourne autour d'une mystérieuse conspiration.