Des séries rejouées façon réalité

alice coffin

— 

La chaîne Showtime débute dimanche « The Real L Word », inspiré de la série culte.
La chaîne Showtime débute dimanche « The Real L Word », inspiré de la série culte. — VIRGIN 17

Pour consoler les fans, plutôt geeks, après la fin de « Battlestar Galactica », la série a été déclinée en jeu vidéo. Les accros de « Sex and the City » ont eu le droit à deux films. Autre piste de dérivé : l'émission de téléréalité. Commence dimanche, sur la chaîne américaine Showtime, « The Real L Word ». Calquée sur la série diffusée jusqu'en 2009 sur la même chaîne, le programme suivra pendant neuf semaines le quotidien de six lesbiennes de Los Angeles. Un concept déjà appliqué aux « Desperate Housewives, et à « Gossip Girl ». Avec succès. Les « Real Housewives » comptent plusieurs saisons, voire versions, selon les Etats américains.

Pas de téléréalité de Dexter en vue
« Cela n'a rien d'étonnant, explique Marjolaine Boutet, auteur de Séries télé pour les nuls. Aux Etats-Unis, les séries et la téléréalité, c'est la même chose. Les séries sont simplement “scripted” (avec script) et la téléréalité “unscripted”.» A la grande époque de « Friends », MTV avait également filmé la cohabitation d'une bande de jeunes dans l'émission « The Real World ».
En revanche, toutes les séries ne se prêtent pas à ces adaptations. A priori, aucune déclinaison de « Dexter », dont le héros est un serial killer, n'est en projet. « “Desperate Housewives” et les “L Word” campent des communautés très ancrées, des catégories sociales ciblées, note Audrey Œillet, journaliste du site dvdseries.net. C'est simple de les reproduire dans la réalité. » Autre passerelle, « ces séries, ajoute-t-elle, font déjà appel au voyeurisme des télé­spectateurs, qui pénètrent dans l'intimité de chacun des personnages, exactement selon le même fonctionnement que la téléréalité ». Un mélange des genres qui offre d'improbables possibilités aux scénaristes. Deux « Real Houswives » ont récemment joué leur propre rôle dans une véritable série, « Mercy ».