années 1990, un peu, beaucoup, à la folie

Alice Coffin

— 

José Garcia à « Nulle part ailleurs ».
José Garcia à « Nulle part ailleurs ». — FRANCE 3

« La Une, la Deux m'ont pris dans leur jeu/La Trois, la Quatre je zappe et je mate. » La chanson du rappeur Passi date de 1997 et elle figure, en bande-son, du documentaire La Folie des années 90, diffusé ce soir à 20 h 35 sur France 3. Décennie 90, décennie cathodique ? « La télévision a subi d'énormes changements, et fait largement l'actualité pendant ces années-là », souligne Philippe Thuillier, déjà producteur de documentaires similaires sur les années 60, 70 et 80. Du coup, parmi les cinq observateurs conviés à commenter les images d'archives, on trouve deux anciens présidents de chaîne : Patrick Le Lay (TF1) et Pierre Lescure (Canal+).

Les deux ex-présidents en profitent pour régler quelques comptes. « Les Guignols » qui traitaient alors TF1 de « boîte à cons » ? Le signe que « quelque chose ne tournait pas rond dans le système Canal », estime Le Lay. Réponse de Lescure : « On n'a pas la même conception éditoriale, Le Lay et moi. » Au-delà de la guerre des chefs, le docu décrypte l'affaire des animateurs-producteurs de France Télévisions, le traitement de la guerre du Golfe, le succès des sitcoms d'AB Productions (« Hélène et les garçons »), celui des émissions de libre antenne (celle de Doc et Difool). « Tous furent des phénomènes aux succès fulgurants, conclut Thuillier, mais finalement vite disparus. » Voire zappés. W