Allez Moundir, fais-nous rire

TELEREALITE «Moundir, l'aventurier de l'amour», à 20h40 sur TMC...

Alice Coffin
— 
Laurence Boccolini et Moundir dans «Moundir, l'aventurier de l'amour» sur TMC.
Laurence Boccolini et Moundir dans «Moundir, l'aventurier de l'amour» sur TMC. — C. CHEVALIN/TMC

Penser à braquer les locaux d'Adventure Line Productions... Les producteurs de «Koh-Lanta» et du tout nouveau «Moundir, l'aventurier de l'amour» sur TMC détiennent une pépite. Avant de se décider à mettre en scène «le plus mythique candidat de "Koh-Lanta"» dans un remake du «Bachelor» - Moundir doit trouver «la femme de sa vie» parmi 14 candidates -, ils l'ont filmé pendant une semaine. «Pour voir ce que ça donnait, vu que le concept tourne autour de son formidable personnage, note Mathieu Vergne, le producteur. Il est énorme et a des formules très imagées.»


Moundir en Bachelor, ça ressemble à ça




Imagées comme «tu as une beauté à faire changer un athée en croyant» (déclaration adressée à une candidate). Imagées comme «on mélange pas les choux et les choux-fleurs, ça a pas le même goût» (déclaration adressée à 20 Minutes, en réponse à la question «Bien sûr, c'est très différent de "Koh-Lanta"... ?»). En tout cas, TMC assume. «On joue avec les codes de la téléréalité, résume Caroline Got, la directrice générale de la chaîne. Avec un effet miroir au travers d'une personnalité.» Comprendre, Moundir dit quand même beaucoup de conneries, et c'est rigolo.

Mais comprendre aussi que «la téléréalité est devenue un genre suffisamment fort pour qu'on le feuilletonne, avec des candidats qui deviennent des héros récurrents, dixit Estelle Boutière de NPA Conseil. Avec un côté décalé, pour attirer un certain public, alors que l'histoire du prince charmant en attirera un autre.» Prince charmant, ou pour citer une des soupirantes «chevalier sauvage». «J'ai besoin d'une petite toupie qui me fait tourner», explique le chevalier pendant le premier épisode. On souhaite, bien sûr, à Mound' de la rencontrer.