Brittany Murphy: La police de Los Angeles furieuse contre le site TMZ

Alice Antheaume

— 

La maison de Brittany Murphy, prise en photo le jour de la mort de l'actrice, le 20 décembre 2009
La maison de Brittany Murphy, prise en photo le jour de la mort de l'actrice, le 20 décembre 2009 — BSA/ZOJ/WENN.COM/SIPA

Alors que les rumeurs continuent à enfler autour de soi-disante anorexie ou la consommation supposée de drogues de Brittany Murphy, morte dimanche, il y a du rififi auprès des autorités du comté de Los Angeles. Celles-ci sont furieuses que Tmz.com ait publié des informations confidentielles sur leurs enquêtes, révèle le Los Angeles Times.

Premier sur l'info

Le site Tmz.com est en effet le premier à avoir annoncé le décès de l’actrice, ainsi que le grand nombre d’ordonnances qui figuraient dans la maison de Brittany Murphy. Tmz.com n’en est pas à son premier fait d’armes: le site a aussi eu un scoop, en 2006, à propos de Mel Gibson ivre au volant. Plus récemment, le site Web est aussi le premier à avoir relayé l’annonce de la mort de Michael Jackson, survenu le 25 juin dernier.
 
La police du comté de Los Angeles a ainsi fait savoir, dans un communiqué, que l’on ne révèle des détails sur les enquêtes que lorsque la cause de la mort a été bel et bien déterminée par le médecin légiste, pas avant. «L’enquête sur la mort de Brittany Murphy est en cours, elle n’est pas terminée».

Les autorités ont donc interrogé des employés soupçonnés d’avoir vendu des informations au site et ont promis de désormais serrer la vis.