Les petits maux de la techno

— 

Hou, les hideux dangers qui nous guettent au rayon informatique... Chaque jour, des milliers d'hommes et de femmes innocents souffrent de plaies où la purulence le dispute aux circuits imprimés. « La tendinite du BlackBerry » ravage les pouces les plus aguerris, la « dermite de la chaufferette » fait rougir les cuisses par portable interposé. Et on vous épargnera les détails de « l'hidradénite palmaire de la PlayStation », affection dermatologique provoquée par la transpiration des mains, elle même induite par l'excitation due à des parties frénétiques de jeux vidéo. Glamour et glandes sudoripares, on adore. W