Ardisson lance un ma-vie-mon-oeuvre.com

Anne Kerloc'h

— 

Le site Web d'Ardisson aété conçu avec l'INA qui a numérisé les archives de l'animateur.
Le site Web d'Ardisson aété conçu avec l'INA qui a numérisé les archives de l'animateur. —

Ceci n'est pas un site. C'est un « mausolée numérique », selon l'intéressé. Une opération inédite pour une personnalité de la télévision. Hier à 20 h, Thierry Ardisson lançait thierryardisson.fr. Particularité : ce site Web personnel a été conçu avec l'Institut national de l'audiovisuel, qui, pendant deux ans, a numérisé et découpé les archives télé de l'animateur. A l'origine, une visite d'Ardisson au sein de l'institut : « J'étais avec ma fille, raconte ce dernier, contacté par 20 Minutes, devant moi, ils ont tapé "Manon Ardisson" et immédiatement, j'ai pu visionner un extrait d'une émission de 1992 où ma fille, qui avait 2-3 ans, apparaissait à peine 30 secondes ! C'était fascinant. » Il propose alors à l'organisme d'exploiter son fonds d'archives.

« Pour nous, Ardisson n'est pas une personnalité de la télé comme les autres, c'est un pilier, un élément de la culture populaire des années 1980, souligne Roei Amit, responsable des éditions de l'INA, il a un gros volume d'émissions. » Au passage, l'institut récupère un mandat d'exploitation des émissions et partage les revenus avec l'animateur.

Sur ce site personnel et médiatique, on découvre la photo des parents d'Ardisson, « les articles de presse qui disent du bien ou du mal de moi » et... 10 000 vidéos, dont 7 500 archivées par l'INA. « Il y avait des émissions que j'avais quasiment oubliées, comme "Ardimat", qui a duré sept numéros ! » W