La télévision toujours trop blanche

MEDIAS Le club Averroes publie mercredi son quatrième rapport sur la visibilité des minorités...

S. C.

— 

 Laurence Ferrari, nouvelle présentatrice du «20 Heures» de TF1.
 Laurence Ferrari, nouvelle présentatrice du «20 Heures» de TF1. — J. CAUVIN / TF1

En matière de diversité dans les médias, «l'année 2009 ne marque pas une pause mais une régression». L’accusation vient du club Averroes, fervent défenseur de la diversité dans les médias, qui rend mercredi son quatrième rapport sur la question. Selon le club, les minorités ne représentent qu'une personne sur dix à l'écran, et elles sont très souvent cantonnées aux rôles secondaires. Chaîne par chaîne, le rapport distribue bons et mauvais points, tant sur le plan des recrutements que des contenus des programmes.
 
Les bons élèves
 
La palme est attribuée à Canal +. Selon le club, la chaîne conjugue «la diversité avec beaucoup de naturel et d'aisance». Sur toutes ses émissions en clair, il y a des minorités devant et derrière la caméra. La fiction chez Canal+ est également une référence, avec des programmes mettant en scène la diversité «sans tabous, sans angélisme excessif ou clichés outranciers».
 
De son côté, Arte «connaît un véritable retour en grâce». «Arte France est aujourd’hui considérée comme un laboratoire de la diversité en matière éditoriale», salue le rapport. Grâce à sa politique globale de mise en avant de la diversité, de la coproduction à l’antenne, la chaîne est «un bon élève», note le club Averroes.
 
Autre chaîne applaudie par le club, France 4, la petite dernière du groupe France télévisions. Elle «est l’une des rares chaînes à s’autoriser une certaine originalité», souligne le rapport qui salue son «audace»: «Mention spéciale pour le Bellatar show ainsi que pour Rachid au Texas, le road movie d’un jeune maghrébin qui sillonne l’Amérique avec sa mobylette. France 4 réitère son pari avec cette année Rachid en Russie. On remercie la chaîne d’avoir osé et le genre et le casting! Une pépite du Paf que l’on voudrait voir programmée ailleurs dans le groupe, pourquoi pas sur France 2!»
 
Le Bellatar Show:
 


Nan Aurousseau explique les suicides en prison [ITV] Fr4
envoyé par peanutsie. - L'info internationale vidéo.

 
Rachid au Texas:
 

Rachid au Texas - France 4
envoyé par rabatjoietv. - Découvrez de nouvelles destinations en vidéo.

 
M6 fait aussi bonne figure, au moins à l’antenne. «Hors antenne, la tâche serait plus ardue car les filières ne seraient pas encore assez diversifiées selon la chaîne», note le rapport qui pointe également une faille dans les fictions proposées par la chaîne.
 
Pour France 5, le bilan est plus mitigé. Le rapport souligne «un réel effort à l’écran» mais regrette un contenu «encore trop souvent cantonné à des sujets clichés. Le meilleur côtoie souvent le moins bon.»
 
Les mauvais élèves
 
Le bonnet d’âne va à TF1. Selon le rapport Averroes, la première chaîne française en terme d'audience, semble «avoir malheureusement abandonné toute ambition» dans le domaine de la diversité «depuis des années». Et les efforts récents consentis par TF1 ne convainquent pas. «Compte tenu de la gravité des enjeux, de l’urgence et comparativement aux nominations et décisions structurelles ambitieuses prises par d’autres chaînes, les mesures engagées par la Une paraissent manifestement bien fades», assène le rapport.
 
La chaîne n’est pas la seule à être épinglée. France 2 est également invitée à ne pas se reposer sur ses lauriers. «La chaîne n’a pas fourni d’efforts significatifs sur la question de la diversité. Au regard de cette problématique, le contenu des programmes reste encore trop vaporeux ou caricatural et on retrouve à peine plus de couleurs sur l’écran de France 2 par rapport à l’année précédente.»
 
Même constat à France 3 où seule l’émission de Frédéric Taddéi trouve grâce aux yeux du club Averroes. «Ce soir...ou jamais, est sans doute l'émission du service public où la diversité est la mieux représentée», affirme-t-il. Un exemple à suivre, donc.
 

>> En raison de débordements dans les commentaires, la rédaction de 20minutes.fr ferme cet article aux contributions. Vous pouvez, toutefois, nous envoyer vos commentaires par mail à 33320@20minutes.fr
La TNT mal notée

«Nous nous retrouvons devant une TNT qui reproduit, en matière de diversité, des schémas identiques à ceux appliqués par les télévisions hertziennes dans le passé: une vision uniforme de la société qui déterminait les politiques de recrutement des personnels exposés à l'antenne», déplore le rapport qui épingle notamment Direct 8, W9, TMC, NT1, Virgin 17, Gulli, et IDF1. Seules trois exceptions - NRJ 12, NRJ Paris et demain.tv – s’en tirent avec les félicitations du club.