Harry Roselmack s'installe en banlieue

NOUVEAUTE TF1 teste l'immersion à l'anglaise dans une émission coproduite avec la BBC...

Alice Coffin

— 

Harry Roselmack a passé plusieurs semaines dans une cité de Villiers-le-Bel (95).
Harry Roselmack a passé plusieurs semaines dans une cité de Villiers-le-Bel (95). — G. LEIBLANG / TF1

Si Harry Roselmack se retrouve, ce soir à 23h15, «Derrière les murs de la cité», à Villiers-le-Bel (Val-d'Oise), c'est grâce à... des Britanniques. La nouvelle émission de TF1 est, en effet, adaptée de «Louis Theroux...», diffusé sur la BBC. La cellule marketing de la Une, qui assure une veille sur les programmes étrangers, a repéré le concept. «Harry, comme le fait le journaliste Louis Theroux depuis deux ans pour BBC2, s'installe pendant plusieurs semaines dans un univers fantasmé, réputé impénétrable, et l'aborde de manière la plus réaliste possible, en rencontrant les habitants, sans se cacher», explique Eric Hannezo, le directeur délégué de TF1 Production.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

 

«Ce type d'émissions de société manquait à TF1 en deuxième partie de soirée », appuie Roselmack. La coproduction avec la BBC « nous aide beaucoup, note Eric Hannezo. Car c'est un programme semé d'embûches, on a dû faire face à pas mal de blocages.»

La différence avec le format british? «Leur culture permet plus de sobriété dans l'écriture, estime Roselmack. Nous, en plus des plans-séquences où je rencontre les gens, on met du commentaire, des pauses un peu clipées.» En revanche, dans les sujets, Louis Theroux va parfois très loin et n'hésite pas à donner de sa personne lors d'un numéro consacré à la chirurgie esthétique. Harry Roselmack assure, lui, qu'il ne se fera «pas liposucer», mais repart à la fin du mois vers un autre univers encore secret. TF1 prévoit quatre émissions par an. C'est la première chaîne étrangère à adapter le concept. L'émission britannique originale sera, elle, diffusée en janvier sur TMC.